serveimage

Dialogue à bâtons rompus

VEGA, en association avec le MG, Podemos-Belgique, IU Bruxelles, et le Parti de la Rifondazione comunista Belgique invite à un Dialogue à bâtons rompus

13432316 1234314106578610 2246404598826186712 n

 

Dialogue à bâtons rompus avec Marisa Matias, députée européenne du Bloco de Esquerda, Vice Présidente du Parti de la Gauche européenne.

Le Mardi 21 Juin, à 19H00, au Garcia Lorca (rue des Foulons 47 à 1000 Bruxelles)

 

« Les défis de la gauche au Portugal et en Europe »

Le dialogue avec Marisa portera sur son engagement politique, sur la construction de son parti, le Bloco de Esquerda, qui a poussé l’adoption du Manifeste Ecosocialiste par le Parti de la Gauche Européenne, sur l’actualité du gouvernement actuel de gauche au Portugal, et sur des défis de la gauche en Europe en ces moments de fortes turbulences.

Personnage singulièrement attachant de la gauche européenne, Marisa Matias est née dans la province de Coimbra, du village d’Alcouce. Enfant, elle se rend chaque jour à pied à l’école, à plus 5 kilomètre de chez elle, et elle aide sa famille en gardant les chèvres.

Sensibilisée aux idées de justice sociale par un dirigeant communiste local, elle va ensuite suivre les cours de sociologie à l’université de Coïmbra, et notamment s’intéresser aux travaux de Boaventura de Sousa Santos dont elle deviendra une proche collaboratrice.

Après sa participation au mouvement étudiant elle s’engage dans le Bloco de Esquerda, est candidate pour la province de Coïmbra, puis en 2009 elle est élue au Parlement européen. Elle y siège à la Commission de l’environnement, puis à celle des affaires économiques après sa réélection en Juin 2014 où elle mène une lutte frontale contre les politiques d'austérité. Marisa est aussi membre de la Commission spéciale sur les rescrits fiscaux, créée suite aux révélations des Luxleaks. Début 2016 elle est candidate à la présidence du Portugal pour le Bloco, lui apportant un score historique de 10,13 % des voix. Au Parlement européen, elle est aussi membre de la délégation pour les relations avec le Machrek et de l’ Intergroupe sur les biens communs et les services publics.